Cancer de l’estomac, stress et EFT

Cancer de l’estomac, stress et EFT

Ici j’aimerais attirer votre attention sur un article écrit par le docteur Julien Drouin.

Un psychiatre converti à l’EFT

Cet homme a travaillé 20 ans en clinique psychiatrique à Marseille en France en tant que médecin,  psychiatre plus précisément.  C’est donc un spécialiste de la prescription des médicaments psychotropes pour traiter et prévenir la souffrance psychique et les maladies mentales.  Or, ce Dr Drouin a quitté l’ordre des médecins en juin 2017 pour se consacrer essentiellement à la gestion du stress sans médication.  Son outil de prédilection: L’EFT.

Bernard Tapie et son cancer de l’estomac

Dans l’article en question il met de l’avant le stress comme étant une cause, bien connu des médecins, pour le cancer de l’estomac.  Il donne l’exemple de Bernard Tapie personnalité bien connue en France.  Ce monsieur aurait été successivement ou simultanément, dirigeant d’un groupe d’entreprises (notamment sportives), propriétaire d’Adidas entre 1990 et 1992, et de l’Olympique de Marseille entre 1986 et 1994, animateur de télévision, ou dans une moindre mesure, chanteur, auteur et acteur.  M. Tapie est convaincu que son cancer est dû au stress des « affaires ».  Dans un autre article, M. Tapie rapporte les paroles de son médecin: « Pourquoi j’ai une tumeur aussi grave à l’estomac, alors qu’en général ce sont les gens qui boivent (trop) bien, qui fument bien, qui bouffent (trop) bien ? Il m’a dit : Vous avez entendu parler de se faire du mauvais sang ? Et vous savez ce que c’est de se faire de la bile ? Ben voilà. Vous avez compris pourquoi vous avez un cancer. » « Les dernières années, les médias ont été assez durs » , « j’ai été martyrisé pendant cinq ans. Ils veulent profiter de ce moment où je suis très affaibli pour me porter l’estocade »

Cancer, stress et EFT

Ensuite le Dr Drouin donne une explication biologique intéressante sur le cancer de l’estomac.  Pour lui le traitement du stress psychologique est une priorité. L’idée ici est de libérer, d’exprimer, les émotions réprimées (stress ou poids qui «pèse sur l’estomac ») comme la colère, la rage.

Pour appuyer cette idée, il site une étude de l’Université de Stanford qui montre un doublement de la survie chez les femmes (au minimum, certaines vivent 8 ans, d’autres plus) ayant un cancer du sein et qui suivent un programme d’expression de la colère.

Bien certainement, il cite les moyens pour y arriver: « Cette paix intérieure sera obtenue en s’entourant de médecins, psychologues, ou autres spécialistes de la libération des émotions qui utilisent des outils de psychologie moderne, énergétiques, comme l’EFT, l’hypnose, la méditation, l’EMDR etc… et une pratique régulière du patient. »  L’EFT est le seul qui pointe sur un site web, le sien, bien évidement.

Mes deux coups de coeur

Ce que j’aime le plus de tout cela… voir un psychiatre quitter son ordre et faire de l’EFT son principal outil.  J’aime bien également la relation mise de l’avant entre le stress et le cancer.  L’une de mes passions est justement le lien entre les émotions et les maux que nous avons.  Nous avons tendance à sous-estimer ce lien.  Dans ma pratique, il m’est arrivé souvent de voir des guérisons rapides, surtout pour des problèmes articulaires, seulement en s’occupant des émotions.  Vous avez de petits ou de gros bobos ?  Ne négligez pas la sphère émotionnelle !

Vous retrouverez cet article du Dr Drouin en cliquant ici.

Un merci à Lise, une de mes clientes, pour avoir porté cet article à mon attention.


Partagez! Vous pourriez aider quelqu'un à changer sa vie!

Ajouter un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Simple Share Buttons